Saint Hilaire de Villefranche

Située à la croisée des deux axes de communication reliant Saint-Jean-d’Angély à Saintes et Saint-Savinien-sur-Charente à Matha, Saint-Hilaire-de-Villefranche constitue une étape dans la découverte du patrimoine viticole charentais et de l’art roman situé sur le Chemin de Saint-Jacques-de- Compostelle. Commencez par l’église.  Profitez ensuite d’une visite chez un producteur viticole.Cheminez à vélo sur l’un des sentiers balisés pour découvrir notamment une partie du Chemin : entre La Frédière et Juicq, Le chemin à emprunter en Saintonge Dorée, pour un paysage à couper le souffle ! Le vallon, le bois, les chsaint_hilaire_de_villefranche_juicq_egliseamps de céréales et de vignes, les villages de pierres saintongeaises et le cours d’eau le Bramerit vous accompagneront tout au long de la balade. Tendez l’oreille : vous n’entendez rien ? Le vent dans les feuilles, le chant des oiseaux, le ruissellement du cours d’eau…
À quelques kilomètres, les villages de Sainte-Même et Chagnon, sur l’ancienne voie romaine reliant Aulnay-de-Saintonge à Saintes, ont préservé l’architecture authentique des domaines viticoles des XVIIIe et XIXe siècles. Vous l’avez compris, c’est à pied ou en vélo que vous profiterez au mieux de cette campagne si attachante!

Les commentaires sont fermés